T-33 SHOOTING STAR NAVY WHITE ORANGE - BOI-T33

Promo !
VENTE FLASH
Référence : BOI-T33
Marque : Display Bois
ALERTE DISPONIBILITE
Entrez votre adresse email pour être averti de la disponibilité de ce produit.
@
51,60 €
103,20 €
Hors Stock
Produit Indisponible

Les autres produits de la catégorie : Jets Militaire

Description du T-33 SHOOTING STAR NAVY WHITE ORANGE

Le T-33 est un développement logique du F-80 " Shooting Star ", premier chasseur monoplace à réaction à avoir été opérationnel dans l’US Air Force. Il a donc ainsi commencé sa carrière à la fin des années quarante sous la forme du TF-80, simple version rallongée du F-80 de façon à en faire un appareil d’entraînement biplace.
Le " Shooting Star " était dérivé du prototype XP-80, conçu autour du turboréacteur De-Havilland H-1B de 1116 kg de poussée. Les travaux sur le XP-80 commencèrent le 23 juin 1943 et le 1er vol eut lieu le 8 janvier 1944. Au cours des vols d’essais, l’appareil atteignit 808 km/h à 6240 m, mais le moteur H.1B n’étant pas disponible, il fallut revoir la conception de la cellule pour loger un turboréacteur General Electric I.40 de 1746 kg de poussée. Les dimensions hors tout furent augmentées et le poids passa de 4044 kg à 6250 kg. De cet appareil ( le F-80) fut issu le chasseur tous temps biplace provisoire F.94. Le nouvel appareil, chargé d’équipements électronique et d’armements supplémentaires, fut motorisé avec un turboréacteur General Electric J33-A-33, offrant une poussée de 2722 kg avec postcombustion. L’avant du fuselage fut prolongé pour loger un radar APG-32 et quatre mitrailleuses de 12,7 mm. Deux TF-80C furent ainsi modifiés pour devenir les prototypes YF.94; leurs vols d’essais commencèrent le 16 avril 1949, pour donner naissance plus tard au T-33A.
Fondamentalement conçu pour être un appareil d’entraînement, le T-33 a cependant parfois rempli d’autres missions. Quelques T-33 équipé d’une caméra dans le nez et d’appareils électronique dans l’habitacle, ont accompli des missions de reconnaissance. Sous la dénomination de RT-33A, ces chasseurs monoplaces furent essentiellement livrés à la France (6),l’Italie, les Pays-Bas, le Pakistan, la Thaïlande et la Turquie dans le cadre du Military Assistance Program (MAP).
Les T-33 acquis par la France provenaient soit des USA (T-33 A1), soit du Canada (T-33 Mk.III). Les différences, notamment au niveau des cabines, étaient importantes et gênaient considérablement le travail pédagogique à l’école de chasse.
Au début des années 60, il fut donc décidé de modifier un certain nombre d’avions pour les amener à un standard commun. Ce dernier n’avait pas pour but de les rendre identiques, mais seulement d’homogénéiser le pilotage. Un maximum d’équipements français étaient utilisés, notamment le moteur Hispano-Suiza Nene 106, développement national du réacteur Rolls-Royce des T-33 Mk.III.
De 1963 à 1967, ce sont ainsi 84 avions qui furent mis au standard français, dont la totalité des Mk.III (57). Les avions modifiés étaient désignés T-33 S.C ou T-33 S.US suivant leur origine, puisque des différences subsistaient.
Les appareils n’ayant pas bénéficié de la francisation, bien que provenant tous des États-Unis, présentaient encore de nombreuses différences, en particulier des circuits. À la faveur des révisions générales, les câblages furent refaits selon une définition correspondant aux avions de la série 55-000. Ces avions furent appelés T-33 Std.55.
Le 1er T-33 " francisé " sort des ateliers de la SFERMA de Mérignac (l’actuelle SOGERMA) le 7 avril 1964.

T-33 Shooting Star

 

Commentaires


  Vous souhaitez plus de renseignements sur ce produit ? Poser votre question ici, un commercial vous répondra dans les 48h.


Vous avez testé ce produit ? Laissez-nous votre avis sur ce produit grâce à ce formulaire


Ce formulaire est seulement destiné à la rédaction d'avis produit.
Les autres demandes ne seront pas traitées.

Aucun commentaire sur ce produit actuellement